Contact

Mesrine, La chasse à l’homme

Présentation

D’après l’ouvrage de Lucien Aimé-Blanc et Jean-Michel Caradec’h « LA CHASSE A L’HOMME : LA VERITE SUR LA MORT DE MESRINE » Editions Plon – Paris Scénario et dialogues : Claude-Michel Rome Adaptation et dialogues : Jean Falculète et Franck Ollivier

UNE COPRODUCTION TF1/TAP/SAMA PRODUCTION/FONTANA/RTL TVI Avec la participation de la Télévision Suisse Romande (TSR)

Réalisateur : Arnaud Selignac
Musique originale : Stéphane Zidi
Acteurs : Richard Berry
Serge Riaboukine
Aladin Reibel
Anne Caillon
Mathieu Delarive
Durée : 90’
1ère diffusion : 9 novembre 2006 à 20H50 sur TFI1
Ventes internationales : TF1
DVD édité chez TF1 vidéo

Résumé :

Juin 1979 : Maurice Arnault, un riche propriétaire immobilier est enlevé en pleine réception familiale par deux hommes grimés en policiers. Sur la lettre réclamant la rançon, le directeur de l’Office Central de Répression du Banditisme (O.C.R.B.) reconnaît l’écriture du célèbre JACQUES MESRINE, bien connu des services de police et dont la presse a copieusement relaté la spectaculaire arrestation par le commissaire BROUSSARD de l’Antigang et la rocambolesque évasion de la prison de la santé.

C’est LUCIEN AIMÉ-BLANC, nommé depuis peu directeur adjoint de l’O.C.R.B. qui est chargé de l’affaire. Pour cet homme ambitieux qui n’a que des succès à son actif, l’aubaine est inespérée : c’est une occasion unique de mettre la main sur le gibier le plus convoité de France ! Bien décidée à ne pas partager les honneurs que lui vaudront cette arrestation, l’O.C.R.B. décide d’agir seule, sans le concours de l’Antigang qui n’est même pas prévenue. Mais l’opération se solde par un cuisant échec pour la police qui est raillée dans toute la presse, Mesrine étant parvenu à empocher la rançon et à échapper aux policiers.

Après cet échec, le chef de la police réunit les différents services de police, pour leur intimer l’ordre de collaborer en vue de l’arrestation de Mesrine, les luttes intestines devant s’effacer face à la responsabilité qui leur est échue. Après plusieurs mois de traque, Mesrine est abattu un matin de novembre de 1979 dans une rue du XVIIIe arrondissement.